Portfolio Olivier Heinry

Culture libre über alles!

To content | To menu | To search

Polynômes

Stage works collaborations, mostly as a sound/video technician, sometimes as a robotics creator, mostly for dance and theater

Corps de femme 3 - les haltères

La première du troisième volet de Corps de femme  vient d'avoir lieu. Je me suis consacré à la synchronisation des média, au développement du mapping vidéo, ainsi qu'à la motorisation d'un vidéo-projecteur permettant de projeter des animations sur le corps de la danseuse en mouvement. 

  • Logiciel: Puredata + Gem. 
  • Micro-contrôleur: MakeController. 
  • Contrôleur Midi: Kenton Killamix Mini. 
Photos: Camille Richard.

Continue reading...

Crimes sans victimes

Direction et chorégraphie : Aniara Rodado / Danseurs : Aniara Rodado, David Guasgua M. / Créateur sonore et interaction : Noish(x) Oscar Martín / Concepteur lumière et interaction : Olivier Heinry / Concepteur Biosensors box Senedaem system: Andrés Burbano

Continue reading...

Fotograma Completo Principal

Fotograma Completo Principal, Pièce chorégraphique/audiovisuelle interactive de Aniara Rodado. Prix de Création 2010 danse et nouvelles technologies, Festival Bains numériques#5, Enghien, France

Continue reading...

Corps de femme 2 - Le ballon ovale

Première le 14 septembre 2010 à Confluences, Paris. MeS: Judith Depaule. Jeu: Johanna Korthals.

Continue reading...

Sweet Dreams (are made)

Choreography, Concept: Simone Aughterlony, Isabelle Schad

Continue reading...

Le Jardin des délices

Chorégraphie de Blanca Li. Vidéo de Eve Ramboz et Charles Carcopino. Création en Juin 2009 aui Chorum en ouverture du festival Montpellier Danse.

Continue reading...

Etes-vous donc?

pièce pour 10 ou 16 non-danseurs et 2 danseurs professionels. Création David Rolland Chorégraphies, février 2009, Onyx , St-Herblain, France.

Continue reading...

Pa villon

Pa villon est un spectacle participatif où deux groupes de spectateurs, assis face à face, promptés par une « vidéo-partition » s'observent, se présentent et se parlent. La partition projetée sur des écrans surplombant chaque gradin, est composée de textes animés et de didascalies (textes à dire, gestes à faire). Le public, en se laissant guidé par celle-ci devient l'interprète «sur le qui-vive» d'une fiction mouvementée.

Continue reading...

- page 1 of 2