portrait DJ Mo Noir et blanc

DJ Mo: Vendeur de cassette sur la gare de routière de Bamako, le jour , et Dj dans les clubs de la capitale malienne, la nuit. Il est l’un des premiers à remixer la musique malienne ou africaine en général, avec les moyens du bord et la petite boîte à rythmes, qui à donné son nom à ce genre musical qui va révolutionner le dance floor occidental : « Le Djembeni » (littéralement :petit djembé)

Madani Touré alias Chanana est un artiste complet, chanteur, rappeur, danseur, réalisateur, comédien... mais avant tout, il est l'un des dignes représentants d'une nouvelle génération de jeunes artistes maliens, profondément ancrés dans leur traditions et obstinément ouverts vers le monde. « Africa is the futur » en ligne de front, plus qu'un simple artiste, Chanana porte haut les couleurs d'une Afrique qui change et délivre une image résolument positive du Mali.

Issu de l'un des quartiers les plus chauds et populaires de la capitale malienne, Chanana débute sa carrière dans les années 90 en chef de file du jeune mouvement hip hop bamakois. Animateur radio, danseur, leader, parolier et chanteur du groupe Diata Sya (les descendants de Soundiata Keïta, célèbre guerrier devenu empereur du Mali au 13ème siècle), il mène différents projets et participe fortement à développer le rap au Mali. Comme beaucoup, d'abord influencé par le rap américain, Chanana développe son propre style. Avec un timbre plus ragga que hip hop, des influences forcément mandingues, et des textes percutants, Chanana et les Diata Sya inventent de nouvelles sonorités, une musique proche de la jeunesse malienne, qui sait éveiller les consciences et chauffer les dance floors de Bamako. Le groupe marquera aussi l'histoire avec des clips hors normes réalisés en collaboration avec Kourtrajmé Afrika, la branche africaine de la société de production française. C'est d'ailleurs aux côtés de Toumani Sangaré de Kourtrajmé que Chanana débute la vidéo ; il a réalisé de nombreux clips, quelques courts métrages et documentaires et s'adonne aujourd'hui au V Jing.

Chanana dressed in cuscusMême si Chanana est profondément attaché au mouvement hip hop dans son ensemble, il n'appartient à aucun courant et reste un artiste indépendant, riche d'une créativité foisonnante et éclectique.

Son parcours l'a amené à travailler avec beaucoup d'artistes issus du milieu rap / reggae bamakois (Yéli Fuzzo, Maicher B, Abisha, Tassouma Wôyô, Tassouma International, Tata Pound, Amkoullel, Mic Mo, King Lassy Massassy, Kokotanjah, Iba One, DJ Fof, Tal B...) mais aussi avec des artistes tels que Ramata Diakité, Déné Issébéré, Diarra Sanogho dite Bougounieri, Coumba Sirra... Chanana a également à son actif des collaborations internationales avec des artistes de France, de Jamaïque, des Antilles ou d’Afrique dont Oxmo Puccino, Mokobé, Manjul, Kwal, Takana Zion ou encore le fameux Check Tidiane Seck. Depuis deux ans il est l'un des protagonistes principaux du projet Hip Hop Kanou avec le groupe français Nouvel R. Hip Hop Kanou est un mix des sets des artistes maliens Chanana, Amkoullel et Mic Mo et du groupe de rap français. Deux visions, deux approches différentes, deux cultures…pour un même objectif : partager la scène et offrir au public un set énergique et original qui se veut au plus proche des sonorités que les jeunes de Bamako et de France écoutent, contrastant nos deux mondes et où les son de Bamako se mêlent à la musique tout droit sorti de la scène alternative occidentale.

Chanana avance donc tranquillement, bien dans son temps, bien dans ce vaste monde et déterminé à semer encore les graines de sa créativité hors du commun. Son premier album solo est en préparation, à suivre...